Yangon (Rangoon) capitale du Myanmar

Yangon (Rangoon) capitale du Myanmar

Mercredi 30 octobre 2002

Départ de Bruxelles sous la pluie.

Jeudi 31 octobre 2002

Nous sommes arrivés à Yangon en début d’après midi. Après nous être installés à l’hôtel, nous sommes partis manger un bout, faire un tours en ville, changer de l’argent et réserver nos billets de bus pour Mawlamyaing.

                       

Contrairement au reste de l’Asie, il n’y a pas de bureau de change au Myanmar, et, ce jour là, personne ne nous demandait si on voulait changer des USD. Finalement, c’est au marché Bogyoke, que nous avons trouvé un commerçant qui nous a rendu ce service.

                     
Les abords du marché Bogyoke  
Téléphones publics

Préparation de Noël  
Affiche de cinéma

 De là, nous sommes parti dans le quartier de la gare ferroviaire où sont concentrées les compagnies de bus. Ici, il est difficile, sinon impossible, de faire jouer la concurrence. Dès notre arrivée dans la rue, un rabatteur nous tombe dessus et où que nous allions, il vous suivait, discutait avec les employés de l’agence, et comme par hasard, les prix (largement exagérés) étaient les mêmes dans toute agences.

Dégoûtés, énervés par cette pratique, et fatigués par le voyage (les deux étaient sans doute liés),  nous décidons de revenir le lendemain après nous être renseignés ailleurs.

Nous nous sommes fait surprendre par la nuit (qui tombe très vite) mais surtout par la fermeture rapide de beaucoup de restaurants et échoppes, et par l’arrêt des bus et taxis.
A notre retour à l’hôtel, il faisait nuit noire et n’ayant plus le courage de chercher un restaurant ouvert, nous avons  mangé un curry d’agneau avec des nans dans une petite échoppe de rue indienne.

Temple indien de Sri Kali


Etals de nourritures

Vendredi 01 novembre 2002

L’hôtel ne sachant pas nous réserver de billets de bus pour cette destination, nous retournons donc à la gare ferroviaire où nous subissons, avec cette fois un sourire entendu, le même cinéma que la veille. Le prix élevé du billet de bus pour Mawlamyaing (par rapport à Mandalay) est principalement dû à la qualité du bus choisi et, surtout, à la médiocrité de la route.

Ensuite nous partons à la découverte de Yangon.
Outre le Shwedagon, le bouddha couché (que nous verrons plus tard) et la Paya Sule, il y a peu  de choses remarquables à Yangon mais c’est le spectacle de la rue qui fait le charme de cette ville.



Marchand de glaces   Partie de foot sous la pluie

La ville semble rongée par l’humidité. Les bâtiments ne sont pas entretenus et certaines constructions semblent être en travaux depuis toujours.

                     
Côté rue  
Côté cours  
Bémos  

Nous passons le début d’après midi à l’ombre de la Paya Sule.

                             

Nous ne sommes pas les seuls à profiter de l’ombre de la Paya Sule.

                         

C’est ici que nous rencontrons Thu qui, désirant pratiquer son anglais, se propose de nous servir de guide pour un tour des Pagodes et monastère de Yangon.

                     

Thu nous explique les différents rites du bouddhisme et notamment celui qui consiste à verser de l’eau lustrale sur la tête du Bouddha de son jour de naissance, autant de fois que son age.

Après avoir pris un peu de repos, nous continuons notre découverte du sud de la ville.

                       
Hôtel de ville: vestige de l’époque communiste  
Leçon de Birman dans les Jardin Mahabandoola   Palais de justice: vestige de l’époque coloniale anglaise.

Nous nous quittons au coucher du soleil car nous prenons le bus à 20h pour Mawlamyaing.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.