Visite de Santa Maria Novella et San Lorenzo à Florence

Visite de Santa Maria Novella et San Lorenzo à Florence

MUSEE ET PALAIS DU BARGELLO
Le musée national est logé dans un des palais publics les plus anciens de Florence dont la construction remonte à 1255. Il fut utilisé pendant tous le XVIIIe siècle comme prison et plusieurs exécutions eurent lieu ici. Il a été transformé en musée national en 1865. Il contient une collection superbe de sculptures de la Renaissance florentine, avec des oeuvres de Michel Ange, Donatello, Giambologna et Cellini, ainsi qu’une collection de bronzes de Mannerist .

PLACE DE LA SANTISSIMA ANNUNZIATA

La place della Santissima Annunziata est l’une des premières places de la Renaissance, avec ses bâtiments symétriques et de forme trapézoïdale. Elle est indissociable des bâtiments qui l’entourent conçu par Brunelleschi

L’église de Michelozzo du Santissima Annunziata, où vous trouverez des peintures de Pontormo et d’Andrea del Castagno.

La PIAZZA SAN LORENZO
Cet endroit plein de charme évoque l’âge d’or de Florence sous la férule de Côme l’Ancien, mécène des arts.

L’église San Lorenzo (Saint-Laurent), commencée vers 1420 par Brunelleschi, est considérée comme un pur exemple du style Renaissance florentin. La façade est, dépouillée de tout ornement, laisse apparaître sa structure en brique.

 Ancienne paroisse des Médicis, l’édifice constitue la dernière demeure de nombreux membres de cette famille. Donatello, qui dessina les chaires de bronze, goûte le repos éternel dans l’une des chapelles.

Les somptueuses chapelles Médicis s’ornent de marbres précieux et de pierres dures. Autre ouvrage de Michel-Ange, la Nouvelle Sacristie sert d’écrin aux tombeaux de Julien et de Laurent II de Médicis.

En traversant le cloître, on atteint la bibliothèque Laurentienne et son majestueux escalier conçu par Michel-Ange.

SANTA MARIA NOVELLA
L’église a été construite entre 1279 et 1357. La façade Roman-Gothique en marbre blanc et vert a été accomplie par Leon Battista Alberti, qui a conçu toute la partie supérieure.

L’intérieur grandiose contient les oeuvres d’art splendides (qu’il est interdit de photographier). A côté de l’église il y a l’entrée au musée Santa Maria Novella, qui contient la splendide chapelle verte. Son nom dérive de la couleur dominante des fresques bibliques de Paolo Uccello.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.