La Costa Dorada et Puerto Plata

La Costa Dorada et Puerto Plata

Le Caribbean village fait partie d’un ensemble comprenant 5 hôtels, des infrastructures sportives, médicales, de télécommunication, des restaurants et une galerie commerciale. Tout est organisé dans ce complexe pour que vous n’ayez pas à en sortir et, si vous en sortez, c’est en tour organisé.

J’ai effectué plusieurs tentatives « d’évasion », mais, à mes questions sur les moyens de transport pour aller à Puerto Plata (à 5 km), on m’a toujours répondu « de ne pas y aller seul, que c’était dangereux, que les chauffeurs de taxi étaient des voleurs et qu’il valait mieux prendre un tour organisé ». L’écriteau précise, avec le nom de l’hôtel, « Bienvenue au Paradis ». Et juste à droite du panneau: la sortie des égouts de l’hôtel qui traverse la plage et se jette dans la mer.

J’ai alors décidé de me débrouiller seul.
J’ai suivi une équipe d’entretien qui finissait sa journée et rentrait en ville. Il suffit de se poster au bord de la route et de faire signe au premier bus qui passe. J’ai trouvé des gens sympas et souriants et je n’ai à aucun moment eu l’impression d’être en danger.

San Felipe de Puerto Plata, ville et port de la côte Nord-Ouest (côte d’Ambre) de  la République dominicaine, est l’un des plus importants ports de commerce du pays. Son nom, le Port de l’Argent, lui aurait été donné par Christophe Colomb en voyant les reflets de ses flots lorsqu’il fut en vue de cette côte en janvier 1493.

La ville fut fondée vers  1502 mais, à partir de 1555, perdit son importance et devint un des lieux des Antilles où se pratiquait la contrebande avec les pirates et  flibustiers des Caraïbes.

La ville fut détruite en  1606 par les Espagnols.
Ce n’est que vers 1740, grâce à des familles espagnoles originaires des Canaries, qu’on doit sa renaissance et que son port reprit l’importance qui est la sienne aujourd’hui.

Le ville de Puerto Plata est calme et agréable à visiter. Un fort, quelques églises, le musée de l’ambre et des maisons de type colonial, c’est tout ce que vous y trouverez.

L’attrait touristique est plutôt limité mais ça m’a fait du bien de voir autre chose et d’autres gens.
J’étais en tout cas heureux d’avoir épargné les 10 USD que coûtait le tour organisé.

Les plages de l’hôtel

Un autre chemin d’évasion consiste à suivre la plage vers l’est, de passer l’embouchure d’une petite rivière pour arriver dans un petit village de pêcheurs.
Les gens y sont très sympathiques. De petits restaurants sur la plage servent des langoustes grillées à des prix défiant toute concurrence.

En quelques minutes, le ciel se couvre, une averse tropicale éclate et le soleil réapparaît dans un arc en ciel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.