Carnet de voyage à Malte

Carnet de voyage à Malte

Nous sommes partis du 9 au 20 mai 2002 dans le cadre d’un « Last Minute ».
Nous savions que San Julian était propice à la « fête » mais pas à ce point.
Notre chambre était orientée côté rue et, dés notre arrivée vers midi, nous nous sommes rendu compte que ce ne serait pas vivable tant la musique des Luna Park était forte (les bars et discothèques n’étaient pas encore ouverts). Nous avons donc, moyennant un petit supplément, choisi une chambre côté piscine qui se révélera à peine moins bruyante (bar et disco de l’hôtel).

LA VALETTE     SLIEMA et MARSAXLOKK     MDINA et RABAT     GOZO                      

Les Commentaires

Le  pour

  • Une destination  idéale pour une semaine de tourisme culturel. De la préhistoire (Hypogée) jusqu’aux croisades, Malte offre, en plus des musées, une palette de sites à voir.

  • Mdina et Sliéma sont particulièrement bien rénovés/restaurés contrairement à La Valette où de nombreux châssis en aluminium doré viennent gâcher de superbes bâtiments médiévaux.

  • Un réseau extraordinaire de bus publics construit en étoile au départ de La Valette.

  •  Contrairement à ce qui sera dit ci-dessous, l’excursion organisée vers Gozo est indispensable si vous désirez faire cette visite en une seule journée.

Le  contre

  • Malte n’étant pas autosuffisant en terme d’approvisionnement, un grand nombre de produits (alimentaires ou autres) sont importés, ce qui a un effet direct sur le prix de la vie sur place (plus chère qu’en France ou qu’en Belgique).

  • Les paysages, typiques aux îles méditerranéennes, sont relativement plats et arides. En mai, les agriculteurs effectuaient les dernières moissons (juillet – août chez nous) et toute la végétation était déjà sèche. La zone côtière autour de La Valette est fortement et anarchiquement urbanisée. C’est pour celui qui construira le plus près de la mer.

  • Les amateurs de plages devront se contenter de deux grandes plages de sable (Anchor Bay et Mellieha Bay) au nord de l’île et une seule au sud (St. Thomas Bay). Les autres côtes étant constituées de rochers ou falaises. Sinon il ne vous restera que la piscine de l’hôtel.

  • Sauf si vous désirez faire la fête toutes les nuits, évitez le quartier de San Julian qui regroupe de nombreuses boîtes de nuits et où le spectacle est autant dans la rue qu’à l’intérieur.

  • Evitez les excursions organisées dont le rapport qualité/prix est proche de l’arnaque. La facilité d’utilisation des bus est telle que la location d’une voiture ou l’utilisation d’excursions ne se justifient pas.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.