Venise Place Saint Marc

Venise Place Saint Marc

Avec le retour du soleil, nous repassons par le place Saint Marc qui nous paraît tout de suite plus sympathique et continuons en direction du pont Rialto. Nous nous arrêtons dans un snack italien, tenu par des chinois, pour nous réchauffer et prendre un en-cas bien mérité. Les prix sont très abordables alors que nous sommes à deux pas de la Place Saint Marc

La Place Saint-Marc

Le coeur de Venise s’étend autour de cette place prestigieuse, centre religieux, politique et social de la cité. Synthèse de mille ans d’architecture, elle déroule son beau tapis de dalles noires et blanches au pied des monuments les plus célèbres de la ville.

La Place Saint-Marc est l’un des lieux les plus animés de Venise.

Deux colonnes ouvrent la Piazzetta l’une, dominée par le Lion de Saint Marc et l’autre par la statue de San Teodoro ancien patron de Venise terrassant un dragon.

La Place Saint Marc est également connue pour ses myriades de pigeons voraces. Mais cette fois, ils étaient engourdis par le froid.

Devant la basilique, la gigantesque place rectangulaire du même nom, dominée par le campanile, est entourée d’arcades (les Procuraties) et piquetée de terrasses de cafés, rarement ouvertes en cette saison.

Le Campanile
La Basilique
Les Procuraties

La basilique Saint-Marc

Mélangeant les styles, la basilica di San Marco fut embellie et remaniée cinq siècles durant jusqu’à atteindre le résultat visible aujourd’hui, qui emprunte aux époques Romane, Renaissance et surtout Byzantine.
Ses plans d’origine, établis vers 1060, s’inspiraient de l’église des Douze-apôtres de Constantinople (Istanbul), détruite par la suite. La basilica di San Marco est caractérisée par sa forme de croix grecque, ses 5 dômes et les exceptionnelles mosaïques de sa façade.

A côté de la basilique Saint-Marc, le plus bel édifice gothique civil d’Europe, où siégeaient les instances de la République : le Palais des Doges.

La Place Saint-Marc est l’un des lieux les plus animés de Venise.

Le Pont des Soupirs

Le Pont des Soupirs relie le Palais des Doges aux Nouvelles Prisons. On lui donna ce nom au IX eme siècle, car on imagina que les prisonniers, qui transitaient par ici pour aller des tribunaux aux prisons, regardant dehors la merveilleuse vue sur la lagune et sur l’île de St. Giorgio soupireraient en sachant qu’ils ne verront sûrement jamais plus la lumière du soleil.

Nous poursuivons la visite par le quartier du Rialto.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.